Gérard et le jeu des mots.

Gérard Paturel est poète à ses heures, il n'est qu'à
lire les mots laissés au pied de ses céramiques abouties. Pour lui, tous les arts sont autant de sortes d'écriture.
En 1978, il publiait "Espoir déterré" puis en 1984, ''Sous les paupières des jours'', recueil de poèmes. En 2007, il édite ''Mes histoires simples'', une nouvelle autobiographique retraçant les atmosphères tendres et dures à la fois de son enfance normande. Entre temps, beaucoup de textes n'ont jamais été édités, notamment ceux écrits en 2002 autour de sa grande exposition sur les théières.
Aout 2010, il publie un nouveau recueil de poèmes : " Au bord des rivages aquarelles" , douce coloration des nostalgies de sa terre et du temps qui passe. Son ami peintre Jacques Eveno a illustré les poèmes de la plus belle des manières.
 
Couverture de Gérard                 Illustration intérieure de Jacques Eveno

Extrait de son recueil de poésie publié en 1983
''Peinture"
L'art tisse sa toile 
Autour de l'artiste
Il m'a paru triste
Penché sur sa toile

La danse inscrivait
A petits pas lents
Et de noir de blanc
Son pinceau dansait

La mort s'ennuyait
A l'angle d'en haut
Le jaune était trop
Et l'enfant paraît

Le clown sautillait
Au milieu du lin
Son nez aquilin
Invite à chanter

L'art tisse sa toile
Autour de l'artiste
Diable s'il est triste
Chantons sous le voile.